Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
L'histoire du chemin sera réécrite
par chaque personne
qui s'y engagera
Andy Goldsworthy

Translate

mercredi 6 mai 2015

Le mur de la peste clichés et diaporama




Vallon de l'Oule 
Le mur de la peste vestige d'une époque sombre ou la peste décima 35% des Provençaux
Extraits wikipédia :
Le mur de la peste est un rempart édifié dans les monts du Vaucluse afin de protéger le Comtat Venaissin, de la peste qui frappa Marseille et une partie de la Provence en 1720-1722
S'étirant sur 27 km , il est bâti en pierre sèche
Le long de ce mur , des guérites en pierre sèche accueillaient des gardes
En mai 1720 la Grande Peste , fut apportée , à , Marseille , par le Grand St Antoine , dont l'affréteur " l'échevin " Estelle , malgré un décès suspect signalé par le capitaine Jean-Baptiste  Chataud , voulut absolument débloquer sa cargaison pour commercialiser ses soieries à la Foire de Beaucaire , qui , débutait le 20 juillet
La peste ne fut officiellement déclarée que 67 jours après l'arrivée du navire
En mars 1721 , pour limiter la propagation de la maladie que les restrictions de circulation  ne parviennent pas à contenir , le royaume de France , les territoires pontificaux d'Avignon et du Comtat Venaissin décident de se protéger par une ligne sanitaire matérialisée par un mur de pierres sèches   de 27 km entre la Durance et le Mont Ventoux ,( de Monieux à la Combe de Cabrières ) d'une hauteur de 1m.94  et d'une largeur de 0.64 cm , chaque communauté doit fournir un certain nombre de travailleurs de moins de 60 ans , volontaires ou tirés au sort    il est gardé jour et nuit par les troupes françaises et papales empêchant tout passage
Les habitants furent ainsi réquisitionnés pour son édification , le mur devait empêcher toute relation entre Comtat Venaissin et le Dauphiné en core épargné

Malgré les barrières naturelles que représentaient  , la Durance , le Rhône , le Var , le Verdon , l'Eygues et l'Orb auxquelles s'ajouta le mur de la peste , on a pu calculer que l'épidémie se déplaçait de 45 km par mois , en zone peuplée , avec des différences allant de 35 à 50 km par mois
Mais si le fléau atteignit les Préalpes zt le Gévaudan , il ne dépassa pas Orange dans la vallée du Rhône  et il s'arrêta aux portes de St Genest-de-Bauzon par de Largentière
Il y eut 126 000 morts en Provence , Contat et Lanquedoc
Randonnée carte :IGN TOP 25 3142 OT Cavaillon
Tracé IGN : Le mur de la peste
Mon point de départ le parking du Maquis du Chat entre les villages de Cabrières d'Avignon  et Lagnes , on peut suivre le mur sur plusieurs km ,  la Pouraque, la haute Pouraque ( quelques vestiges du mur de la peste sont encore visibles ) piste de la Genestière / Corneirette ( pour visiter une minuscule chapelle) retour en sens envers mais en prenant par les Trois Termes , Sénanques  ,Cabrières par la Croix des Baux


5 commentaires:

  1. Je suis ébahi par ce reportage. Je ne connaissais pas ce mur ni même cette histoire, je l'avoue humblement. Tes clichés sont à tomber, merci mille fois pour tous ces trésors présentés sur ton blog, quelle qualité !
    http://photos-de-vendee.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  2. Une balade historique... J'y ai pris plaisir, malgré les cailloux du chemin!
    Merci!

    RépondreSupprimer
  3. Je connais bien cette histoire et je connais bien ce mur pour l'avoir passé des dizaines de fois sur ma monture.
    Et ça me fait plaisir de t'avoir suivi le long de ce mur qui fait remonter de très jolis souvenirs.
    Gros bisous Sacha.
    Câlins à ta petite Tribu

    RépondreSupprimer
  4. Wouah ! Tes photos sont vraiment magnifiques et rendent un très bel hommage à ce lieu. Quand j'y suis passée, le soleil de juillet était un peu trop puissant, il a un peu brûlé mes photos mais surtout, je n'ai pas ton talent pour rendre en image la magie d'un lieu. Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ciorane
      Je te rassure tes clichés sont formidables , j'ai eu beaucoup de plaisir à les découvrir , le seul hic , et nous en passons tous par là , c'est qu'effectivement la lumière trop puissante des mois de juillet ( surtout ) et d'août écrase tout ....mes clichés sont du mois de mai , j'ai eu plus de facilité
      C'est moi qui te dis BRAVO !
      Bonne soirée , Ciorane :)
      Sacha

      Supprimer

Tant d'espandimen de naturo pago largamen dou matrassant camin