Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés
Je ne voyage pas pour aller quelque part , mais pour voyager
Je voyage pour le plaisir du voyage
L'essentiel est de bouger
d'éprouver d'un peu plus près les nécessités et les aléas de la vie
de quitter le lit douillet de la civilisation et de sentir sous ses pieds le granit terrestre avec par endroits , le coupant du silex .
Robert Louis Stevenson " Voyage en Cévennes "

Translate

mardi 24 juin 2014

samedi 21 juin 2014

Le Pape , crête de la montagne de Lure Alpes de Haute-Provence ( extrait de ma randonnée les Jas du Contadour )

Sommet du Larran :Le Pape gros cairn  posé sur la crête de la Faye montagne de Lure 

5 cairns matérialisent   la ligne de crête de la Faye tous de différentes tailles , le plus important  le Pape au sommet du Larran ( 1413 m ) 
Le panorama est exceptionnel , au nord-est ,  la Drôme provençale , les Préalpes , le Vercors , les Ecrins et le Mercantour , à l'ouest , le mont Ventoux , au sud les monts du Vaucluse , le Luberon , la Ste Victoire 
Ces clichés sont extraits de ma randonnée Le Redortiers /Contadour ayant pour but la découverte des jas de la montagne de Lure 
le jas des Terres du Roux , 
le jas des Agneaux ,
 le jas de Bouscarle , 
la  bergerie tunnel  des Fraches en bon état )
la deuxième bergerie des Fraches ( en arc ) en ruines mais encore superbe 
et quelques bories  en pierre sèche  pour berger 
Je ferai dans les jours à venir un billet et diaporama 
Le mont Ventoux , au premier plan les  ruines  du jas  des Agneaux lieu de tournage du film Crésus de Jean Giono

samedi 14 juin 2014

St Saturnin-Lès-Apt : Le Cluyer : aiguiers et bories

Jolie vue sur le Luberon 




Aiguier Besson
Borie double 
St Saturnin -Lès-Apt
Le circuit des aiguiers  complet de St Saturnin-Lès-Apt est assez long en km et en images , au risque de publier  un diapo beaucoup trop  trop important j'ai préféré le   fractionner  en plusieurs diapos et billets
Le point de départ est à prendre aux  Longuets ( route moulins et château faire en voiture  env 5 km pour arriver aux Longuets la route en lacets offre de très beaux panoramas ainsi que   quelques bories sauvages bien cachées dans la Garrigue
Les clichés/dessins sont obtenus grâce aux filtres G'MIC

Orage de printemps Col des Tempêtes et Ventoux sous la neige !






lundi 9 juin 2014

Pour Mireille :)




Sacha ( la petite dernière de la tribu ) CLIC  est maman  de trois chatons nés dans la nuit de samedi à dimanche :)
Mes clichés pris en toute discrétion   ne sont malheureusement pas de bonne qualité .
Bon dimanche Mireille et tous :)
Sacha

dimanche 8 juin 2014

Les aiguiers d'Auribeau et bories des anciens vergers les Dégoutaux par le hameau des Grands-Cléments







Les aiguiers d'Auribeau  depuis le hameau des Grands-Cléments n°13
On peut également partir de la ferme des Noyers 
Sur ce parcours on peut voir plusieurs bories dont deux dans un grand et imposant    enclos de pierres sèches de 2 mètres de haut et d'une largeur non négligeable , où sont intégrés une petite cabane de chasse " petite borie haute et pointue avec une auge devant plus haut une autre borie plus importante et ronde à couverture plate , 50 m plus haut dans la garrigue une autre cabane borie de chasse presque cachée dans les arbres 
Au lieu dit les Dégoutaux d'autres bories "dont une occupée par un berger ",  ruines et maset de chasse avec sa citerne et bassin d'eau pour les animaux   
Plus loin dans le virage d'une combe une grande borie de pierres sèches de quatre pièces en enfilade rectangulaire très bien conservée 
Chaque pièce est couverte d'une coupole , où seule celle de la première pièce ( entrée ) est ouverte à l'air libre , car équipée d'un foyer , pour laisser s'échapper les fumées 
Deux passages de portes et une pièce à droite trapézoïdale, avec une petite ouverture , le linteau de la porte d'entrée est gravé 1771 
Les aiguiers d'Auribeau 
Sur une grande dalle de pierre , ont été creusés , deux bassins dans le rocher , avec de profondes rigoles " saignées " de récupération des eaux de pluie avec entre les deux , une grande auge -conque taillé dans un bloc de pierre 
La dalle a été découpée en dents de scie " preuve d'extraction de pierres qui auraient servit à la construction du clocher du village de Villars 
La région de St Saturnin-Lès-Apt présente une concentration exceptionnelle d'aiguiers de tous types 
Ils étaient souvent les seuls points d'eau alimentant les fermes 
De nos jours , l'eau courante alimente nos habitations , mais il n'en a pas toujours été ainsi
Sur les plateaux calcaires , l'eau est très rare et ceux là même qui ont mis en oeuvre la  pierre sèche , creuseront les aiguiers , dans le rocher afin de recueillir cette eau de pluie  qui ruisselle sur les grandes dalles de calcaire " ou  impluvium "
Ici plusieurs types : aiguier en plein air facile d'accès aux troupeaux ou au gibier , aiguier couvert d'un toit en pierre où l'eau se maintient plus fraîche et propre 
Au cours de promenades sur les sentiers de St Saturnin-Lès-Apt , vous allez forcement rencontrer des bories , des aiguiers , des enclos restanques et clapiers ( pierres en tas , vous rappelant qu'il n'y a pas si longtemps jusqu'en 1914 la montagne était habitée et offrait une vie rude où la terre était pauvre et les famille nombreuses 
De cet environnement est né une architecture de nécessité , qui consistait d'abord à épierrer les champs pour en libérer la terre , la récupération de cette pierre servirait à construire les cabanes : les bories 
Sans toiture ,  sans fenêtre ni enduit , elles étaient utilisées pour abriter les animaux , les outils et les hommes , car la distance était grande de leur champs à leur demeure 
La construction des cabanes en pierres est tout un art , ne construit pas une borie qui veut !
Cette technique dite de la pierre sèche remonterait à la fin du néolithique , mais les cabanes actuelles quoique plusieurs fois centenaire n'atteindraient pas les âges que certains ont bien voulu leur attribuer , car un mur , restanque ou cabane cabane exige chaque année qu'on les reprenne ce qui en fait une architecture fragile et éphémère , il nous faut donc respecter à tout prix ce magnifique et fragile patrimoine 


vendredi 6 juin 2014

Randonnée : les portes de Castor , l'aiguier Neuf et la cabane du Garde avec un inattendu mais inoubliable compagnon :)




Randonnée :
 les portes de Castor , l'aiguier Neuf et la cabane du garde 
En passant devant la ferme/gîte  des Noyers un délicieux toutou m'a emboîté  le pas , il ne me quittera  de toute la randonnée ,m'attendant  tout en faisant preuve de  patience à   chacun de mes  arrêts photographiques  , conciliant et m'accompagnant lorsque je m'écartais du " droit " chemin , pour partir à la découverte  d' une borie perdue dans la garrigue ou  d' un puits  , il ne cessa de  prêter  attention  aux  choix de direction que je prenais  et ceci à chaque croisement  , et pour celui qui connait la région,  sait , qu'ils sont très nombreux  bref .. il aura été .mon ange gardien pour toute cette randonnée  , merci , tu as été un délicieux compagnon :)
Cette randonnée fait partie des randonnées " Les  Aiguiers de St Saturnin-Lès-Apt  "c'est la n° 8
11 km , pour 4 heures de marche , je n'ai mis que trois heures malgré tous mes arrêts fréquents
Simple et sans danger si ce n'est de longer la combe ( en quittant le Rocher de la Cadière on prend   à droite ""bien indiqué""  un petit chemin qui longe la combe pour se rendre à l'aiguier Neuf  )  mais le chemin est assez court de plus en  très bon état  et vraiment sans risque , la vue y est splendide
Attention , vous pouvez passer sans voir l'aiguier neuf qui se trouve en hauteur sur une dalle rocheuse , prêter attention aux marques bleues peintes  sur le sol !
Altitude 350m - 700 m dénivellé cumulé 460 m
Carte IGN 3242 OT  APT
Résumé :
Départ de St Saturnin-Lès-Apt , relier la ferme/gîte des Noyers et se garer vers le panneau Le Puits du Geai
Passer devant la ferme des Noyers , , suivre le panneau l'Aiguier Neuf N ° 8 , le chemin est très bien indiqué balises vertes , rapidement vous arriverez aux Portes de Castor qui sont de magnifiques et majestueux  rochers de part et d'autre du chemin
Nota : Castor vient de St Castor ermite puis évêque d'Apt vers 400 après JC
Poursuivre le sentier bien tracé à travers de la garrigue puis arriver au Rocher de la Cadière ( altitude 580 m ), ici beaucoup de directions , il faut tourner complètement à droite et emprunter un petit sentier qui longe la combe ( belle vue ) vous passerez à coté d'un petit aiguier celui de Coste Caude ( très apprécié par mon compagnon :), quelques pas et sur la droite presqu'en face on peut déjà apercevoir l'aiguier Neuf couvert d'une borie
Pour l'atteindre , descendre vers le bas de la combe et tourner à droite ( l 'autre  chemin  part sur le Safranier n° 13)  jusqu'au grand rocher qui supporte l'aiguier Neuf " construction en pierres sèches avec rigoles pour recevoir et conduire l'eau de pluie à la réserve couverte
Continuer le chemin ,altitude 692 m on débouche sur une grande et belle borie avec puits et citerne , c'est la cabane du Garde , jolie vue sur la combe du puits du Geai malheureusement cachée par la végétation importante durant la belle saison .
Reprendre le chemin , à 50 m le choix de partir sur la gauche pour un chemin qui grimpe fortement pour  les Aiguiers d'Auribeau ( ce sera un autre billet ) ou prendre à droite pour redescendre passer le Camp Jansaud , puis prendre le chemin qui conduit à la ferme Empereur ou Puits du Geai puis arriver à son point de départ , au lavoir mon compagnon m'a quitté pour rejoindre sa propre maison :)

jeudi 5 juin 2014

Puits/bories de St Sarturnin-Lès-Apt


 Partie  de bonne heure ce matin pour une  rando, ayant pour but  pour les portes de Castor , l'aiguier Neuf et la cabane du Garde , j'ai eu sur  le chemin  le plaisir d'admirer  plusieurs puits couverts qui  s'offraient ici et là.....  en voici quelques uns

mercredi 4 juin 2014

Arbre mort ou lignes de vie



Les clichés couleur sépia sont réalisés via les filtres  G'MIC

Usé car trop emprunté .






Ornières de chars marquées dans la roche , ce chemin qui monte des Grands-Cléments aux aiguiers d'Auribeau pour filer vers les Esfourniaux est l'ancienne  route d'Apt à Sederon "
Je ferai des  billets complets ( quatre ou cinq)  sur mon blog Chemins et Jardins  ayant pour sujets : les aiguiers, bories , fermes et hameaux en ruines de St Saturnin-Lès-Apt   visités ces derniers jours
Mes clichés sont de très mauvaise qualité , ce jour précisément le soleil boudait :) ..si , si  ici aussi c'est possible ;)